Anemia

L'йternelle envie d'encore, incertaine et sans remord
qui me cogne et qui me tord est une arme obscиne.
Mais j'ai toujours peine а rester en place
l'attention fait dйfaut et mes tensions te glacent.

Dans le flot de nos larmes qui se teignent.
Dans l'anneau de nos вmes qui s'йteignent.

Et le mal se tresse
Il se dresse, il m'adore me retient
Et mes fautes me blessent
Contre mon stress je lutterai en vain

Avec le temps il s'aggrave dans mon psychisme il se grave.
L'йgoпsme а fait de moi son esclave, son roi
Mais j'ai toujours eu du mal а laisser aller
а prendre du temps pour t'observer.

Dans le peu qu'il nous reste pour rкver.
Dans le feu de nos gestes au passй.

Et le mal se tresse
Il m'oppresse, me dйvore et me tient
et mes fautes ne cessent,
Contre mon stress je lutterai en vain